Améliorer l’efficacité du protocole ovsynch (GPG) avec l’échographie

Les protocoles d’insémination artificielle (IA) à date fixe, tels que Ovsynch, Cosynch, Presynch et Resynch sont utilisés sur de nombreux troupeaux de vaches laitières.

L’échographie peut être utilisée conjointement à ces protocoles pour :

  • Déterminer si une vache est à nouveau cyclée après le vêlage. Ceci n’est pas toujours évident à définir uniquement par l’observation des chaleurs.
  • Examiner les ovaires pour déceler les follicules pré-ovulatoires ou un corps jaune actif.

Les taux de réussite des programmes d’IA à date fixe peuvent être considérablement améliorés lorsqu’ils sont utilisés en combinaison avec l’échographie.

Afin de minimiser l’intervalle entre le vêlage et l’insémintation fécondante et donc augmenter la rentabilité, l’échographie peut être utilisée pour:

  • Identifier le stade approprié du cycle œstral pour le démarrage des protocoles
  • Identifier et traiter les vaches en anoestrus anovulatoires
  • Détecter plus tôt la gestation, les vaches non gestantes étant alors resynchronisées et réinséminées plus rapidement
  • Identifier toute affection du tractus génital affectant la fertilité

Quelque soit le type de protocole d’IA à date fixe utilisé, l’échographie contribue à en améliorer l’efficacité.

window.hsFormsOnReady = window.hsFormsOnReady || []; window.hsFormsOnReady.push(()=>{ hbspt.forms.create({ portalId: 7971300, formId: "e8f4203b-a3d5-4bc5-bd11-e05055505b11", target: "#hbspt-form-1716163522000-3881144608", region: "na1", })});